L’Agility


C’est d'Angleterre que nous est venue cette discipline dans les années 80.
C'est une activité ludique comprenant deux types d'épreuves :
- L'une s'appelle AGILITY. Celle-ci comprend différents types d'obstacles : des sauts (haie, pneu, saut en longueur, mur), des obstacles à zones (passerelle, palissade, balançoire) et des obstacles de passage (tunnel souple dit "chaussette", tunnel rigide, slalom). Sur les obstacles à zone, le chien doit obligatoirement mettre au minimum une patte dans les zones de montée comme de descente.
- L'autre s'appelle JUMPING, qui est essentiellement composé d'obstacles de sauts, tunnels et d'un slalom.

Le tracé des épreuves est laissé à l'imagination du juge, officiant lors des concours, qui s'appuie sur un règlement international.
A l'occasion d'un concours, l'équipe "Maitre-Chien" doit mettre en évidence la qualité d'exécution des différents obstacles, la complicité qui règne entre le conducteur et son chien. La vitesse n'est pas la priorité dans le parcours, mais sa qualité d'exécution. A chronomètre égal, l'équipe qui aura réalisée le parcours avec le moins de fautes et de refus sera classée devant.

Actuellement, Il existe 4 catégories de chiens selon leur taille au garrot et leur vélocité.
En fonction de ces différentes catégories le juge règlera la hauteur des sauts correspondant à la catégorie. Il adaptera également la vitesse d'évolution pour chacune d'elle. L'âge minimum du chien pour participer à une compétition est de 18 mois. Avant toute chose, l'équipe maitre/chien doivent passer le CAESC (ou CSAU) et un PASS AGILITY avant de pouvoir participer aux concours.

Les séances

  • Samedi 10:45 – 12.00 (Myriam - Brigittte)
    Ce cours est une initiation à l'agility et s'adresse aux adhérents désireux de découvrir la discipline. Ce sont des débutants avec des chiens adultes ou des chiots. Ce cours a lieu après le cours d’éducation. Pour intégrer ce groupe, se rapprocher des 2 éducatrices responsables Pré-requis : avoir une bonne connexion avec son chien, et un bon rappel.
  • Samedi : 13.30 – 16.00
    Entrainement des équipes compétitrices agilitystes uniquement
  • Mercredi :14.30 – 16.00 (Myriam)
    Ces cours sont réservés aux débutants (chiens adultes ou chiots) qui ont en premier lieu participé à l'initiation du samedi matin, et qui ont montrer leur volonté de progresser et qui viennent régulièrement, et dont leur objectif est de pouvoir passer le PASS AGILITY, et peut être faire des concours. L'accès à ces cours est soumis à autorisation des éducateurs responsables. Le maitre devra montrer sa motivation et le couple maitre/chien doit être en bonne connexion..
  • Vendredi : 14.00 – 15.30 (Didier)
    Ces cours sont réservés aux débutants (chiens adultes ou chiots) qui ont en premier lieu participé à l'initiation du samedi matin, et qui ont montrer leur volonté de progresser et qui viennent régulièrement, et dont leur objectif est de pouvoir passer le PASS AGILITY, et peut être faire des concours. L'accès à ces cours est soumis à autorisation des éducateurs responsables. Le maitre devra montrer sa motivation et le couple maitre/chien doit être en bonne connexion..

Remarques

  • La participation des chiens à un cours est soumise à l’appréciation des éducateurs responsables agility. Le niveau du chien sera donc défini par ces éducateurs.
  • L’accès au terrain d’agility ne peut se faire que lors des cours et en présence d’un éducateur.
  • La mise en place et le rangement des agrès sont à la charge de tous les participants.
  • En cas de mauvais temps, le cours peut être annulé sans préavis. Les agilitistes peuvent contacter les éducateurs pour savoir si un cours est maintenu ou non.

Les obstacles

Les haies
Le chien doit sauter un obstacle de 1,2 m de large et haut de 35, 45 ou 60cm.
La table
Le chien doit monter sur une plateforme de 0,90 x 0,90 m à 1,20 x 1,20m, et haut de 35 ou 50cm. Il doit y rester 5 secondes.
La passerelle
Le chien doit franchir une passerelle d'au moins 1,20 m de haut et large de 30cm. Il doit marquer les zones de montée et de descente.
La balançoire
Le chien doit monter sur une balançoire de 30 cm de large et longue d'au moins 3,65 m. Il doit marquer les zones de montée et descente et ne doit pas descendre de l'obstacle avant qu'il n'ait fini de basculer.
La palissade
Le chien doit franchir une palissade composée de deux éléments formant un A, d'une largeur d'au moins 0,90m et dont le le sommet est à 1,70m du sol. Il doit marquer les zones de montée et de descente.
Le slalom
Le chien doit slalomer entre 8 à 12 poteaux, espacés de 60cm. C'est son épaule gauche qui doit entrer en premier dans le slalom.


Le tunnel
Le chien doit passer dans un tunnel de 60 cm de diamètre et long de 3 à 6 mètres. Le tunnel pourra former une ou plusieurs courbes.
La chaussette
Le chien doit traverser une chaussette, dont l'entrée est rigide et longue de 90cm, et la manche est souple et longue d'au moins 2,5m. Le chien ne distingue donc pas la sortie avant d'y être effectivement arrivé.
Le pneu
Le chien doit sauter à l'intérieur d'un pneu d'au moins 38cm de diamètre, suspendu à 45, 55 ou 80cm du sol.


Le saut en longueur
Le chien doit sauter par dessus des éléments ascendants (2 à 5) écartés les uns des autres afin d'obtenir un saut de 0,40 m à 1,50 m.